La “première ville flottante au monde” va sortir des eaux en Corée

La gestion du réchauffement climatique fait partie des défis les plus importants qui Attendent Notre Civilization au Tournant. Et pour l’aborder sereinement, un beau projet va explorer la viabilité d’une ville autonome flottante en Corée du Sud.

En Europe, la ville sud-coréenne de Busan évoque immanquablement l’excellent film d’horreur de Yeon Sang-ho qui comporte son nom. Il s’agit pourtant d’une metropole majeure qui accueille notamment le plus grand port du pays, en plus d’être un pôle important pour l’industrie et l’innovation. La ville a ainsi été choisie pour accueillir un projet pilote avec un projet de cité flottante unique en son genre.

Dieses große Projekt wurde von den Nationen, SAMOO (Gruppe Samsung), der Mairie de Busan und dem amerikanischen Unternehmen OCEANIX entwickelt. Ensemble, ils veulent construire le tout erster Prototyp de ville non seulement entièrement flottante, mehr aussi dauerhaft. Il s’agit d’une réponse directe aux dernières Schlussfolgerungen d’organismes qui surveillent l’impact, la portée et l’évolution du réchauffement climatique.

Comme chacun le sait, cette augmentation de la température globale va de pair avec une montée du niveau des océans. C’est une dynamique qui va devenir un problème de tout premier plan pour les pays côtiers, qui doivent mettre en place des contre-mesures drastiques; on pense par exemple aux Pays-Bas, où la lutte contre les coups de boutoir de la mer est déjà au centre des préoccupations.

© OCEANIX

Une ville insubmersible et complètement autonome

De nombreuses institutions, à beginer par le célèbre GIEC, Continuent donc detirer la sonnette d’alarme de façon toujours plus agressive (voir notre article). Si cette tendance perdure et que les crintes de l’institution se Confirment, il semble donc inévitable qu’une grande partie de la surface aujourd’hui émergée finira sous les eaux.

Sans céder au catastrophisme pour autant, de nombreux acteurs beginnt donc à développer des solutions pour répondre aux conséquences de cette crise. Et c’est précisément l’objectif de cette ville. Il s’agira d’une “Infrastruktur untauchbar qui s’élève avec le niveau de la mer„, tout en produisant ses propres ressources en toute autonomie.

L’énergie, par exemple, sera produite au moyen de panneaux photovoltaiques. Certains seront directement intégrés aux structure des bâtiments; le reste sera produit par des fermes solaires flottantes rattachées aux côtés de cette ville-Einschiffung.

L’approvisionnement en eau sera géré à l’échelle individuelle. Chaque résident aura la responsabilité d’extraire et de traiter son propre stock d’eau. Mais ce sera l’inverse du cote de la nourriture; tous les citoyens devront contribuer à un même système innovant d’agriculture urbaine. Évidemment, le Recycling occupera aussi une place prépondérante.

D’après OXEANIX, ces habitations seront rassemblées en un quartier qui fonctionnera comme une seule et meme unité fonctionnelle indépendante et autonome. Chacun d’entre eux pourra abriter environ 12.000 Einwohner auf einer Fläche von 6,3 Hektar. Il ne resterait ensuite qu’à rajouter d’autres de ces plateformes pour augmenter la taille de la ville tout en préservant l’équilibre délicat qui permet à chaque quartier de prospérer. Le projet debutera avec 3 unités , mais pourrait rapidement dépasser les 20 plateformes en cas de franc successès.

© OCEANIX

Le futur de l’urbanisme à l’ère du réchauffement climatique?

Ce Konsortium n’est pas le seul à travailler sur la question. Auf peut par exemple citer la Schwimmende Stadt auf den Malediven, un autre projet vergleichbar donc la construction doit beginer dès cette année. Mai le pedigree of acteurs engagés dans la ville sud-coréenne suggère qu’il s’agit du projet de ce type le plus mature à l’heure actuelle.

Il sera donc très interressant de suivre son développement. Évidemment, il n s’agit pas d’une solution clés en main qui nous permettra d’ignorer les conséquences; mais ce défi d’ingénierie fascinant à tous les niveaux pourrait bien représenter une piste très prometteuse pour limiter les conséquences du réchauffement climatique sur l’humanité, à défaut de pouvoir définitivement régler le fond du problem.


Source: Journal du Geek by www.journaldugeek.com.

*The article has been translated based on the content of Journal du Geek by www.journaldugeek.com. If there is any problem regarding the content, copyright, please leave a report below the article. We will try to process as quickly as possible to protect the rights of the author. Thank you very much!

*We just want readers to access information more quickly and easily with other multilingual content, instead of information only available in a certain language.

*We always respect the copyright of the content of the author and always include the original link of the source article.If the author disagrees, just leave the report below the article, the article will be edited or deleted at the request of the author. Thanks very much! Best regards!