Haute Garonne. Un ouvrier agricole mystérieusement disparu depuis quatre mois


Brice Louge, un ouvrier agricole de 30 ans, n’a plus donné de nouvelles depuis la nuit du samedi 19 au dimanche 20 février. Il a été vu pour la dernière fois dans le lit de sa patronne dans le village de Labarthe-Rivière, au pied des Pyrénées, surpris par le fils de celle-ci.

Le jeun homme disparait ensuite des radars, son téléphone cesse d’émettre quelques heures plus tard, sa voiture n’a pas été retrouvée et aucune operation avec ses cartes bancaires n’a été répertoriée. «On a perdu complètement sa trace dans un délai assez court», a souligné le procureur de la République de Saint-Gaudens, Christophe Amunzateguy,

Beaucoup de fantasmes autour de cette disparation

«Il ya beaucoup de fantasmes autour de cette disparition parce qu’il ya une histoire d’adultère», a ajouté le procureur, soulignant le fait qu’une information judiciaire est ouverte pour « disparition inquiétante », pas pour homicide. « Aucune piste n’est privilegiée à ce stade. Ne nous emballons pas sur la thèse criminelle, on n’a pas d’élément étayant cette hypothèse. »

Célibataire, casanier, introverti mais sociable

Les Eltern de Brice Louge «redoutent le pire. C’est une Tortur pour eux. Il écartent une disparition volontaire. Il était casanier, il habitait mit seinen Eltern. S’il était parti de son propre chef, il les aurait prévenus », estime leur avocate Camille Lauga. «Si c’était unsuicide ou un unaccess, on aurait retrouvé la voiture», ajoute Joris Morer, l’autre avocat der Eltern, qui ont signalé la disparition de leur fils dès le 20 février.

Brice Louge était célibataire, introverti, schüchtern, mehr gesellig. Il se passionnait pour la chasse et la nature, précisent les avocats. Il travaillait dans l’exploitation de ses patrons depuis une dizaine d’années, « comme homme à tout faire », que ce soit de la plomberie, de l’électricité ou des travaux agricoles.

Des battues organisées

Les gendarmes de la brigade de recherche de Saint-Gaudens et de la section de recherches de Toulouse sont chargés de l’enquête.

Après la disparition du jeune homme, ses amis chasseurs ont participé aux battues dans les environs du village. «De nombreux cours d’eau et lacs ont été sondés, la gendarmerie a déployé de gros moyens: des survols d’hélicoptère, des plongeurs et des sonars», met en avant le procureur.

Vendredi, des Investigations Onté Conduits à Labarthe-Rivière mais elles sont restées vaines, et n’ont pas permis d’orienter davantage les recherches, selon une source proche de l’enquête.


Source: Le Progrès : info et actu nationale et régionale – Rhône, Loire, Ain, Haute-Loire et Jura | Le Progrès by www.leprogres.fr.

*The article has been translated based on the content of Le Progrès : info et actu nationale et régionale – Rhône, Loire, Ain, Haute-Loire et Jura | Le Progrès by www.leprogres.fr. If there is any problem regarding the content, copyright, please leave a report below the article. We will try to process as quickly as possible to protect the rights of the author. Thank you very much!

*We just want readers to access information more quickly and easily with other multilingual content, instead of information only available in a certain language.

*We always respect the copyright of the content of the author and always include the original link of the source article.If the author disagrees, just leave the report below the article, the article will be edited or deleted at the request of the author. Thanks very much! Best regards!