Création d’un syndicat dans a entrepôt américain d’Amazon: Le Suspense Continue


Mal parti dans l’Alabama, encore possible à New York: les décomptes des votes sur la syndicalisation dans deux entrepôts américains d’Amazon ont commencé jeudi, mais les résultats ne sont pas encore connus.

Si le “oui” l’emporte dans l’un des deux sites logistiques, ce serait une première aux Etats-Unis pour le géant du commerce en ligne depuis la création de l’entreprise en 1994.

Ein Staten Island, ein Quartier von New York oder Mitarbeiter des Unternehmens JFK8, stimmen persönlich ab, das “oui” wird jeudi soir mit 1.518 Bulletins gegen 1.154 für “non” gewählt. Le décompte sera “terminé demain”, ein Précisé un responsable.

Le simple fait qu’un vote ait eu lieu “est déjà historique”, a dit à l’AFP Christian Smalls, the president du Amazon Labour Union (ALU), le petit groupe d’actuels et anciens employee d’Amazon qui a mis plusieurs mois à recueillir les signatures d’au moins 30% des salariés de l’entrepôt afin de pouvoir organizer un scrutin.

Sorti rapidement du bâtiment entre deux séries de décomptes de bulletins, il s’est dit “pas surpris” que le “oui” mène pour l’instant.

– “Bewegung” –

A Bessemer (Alabama), en revanche, le syndicat national de la distribution que des Employés voulaient rejoindre semblait parti pour une possible deuxième défaite contestée, après celle d’il y un an, survenue au terme d’une campagne très médiatique suivie jusqu’ au sommet de l’Etat.

Jeudi soir, le “non” menait avec 993 bulletins, contre 875 “oui”, mais il restait 416 bulletins dits “disputés”, qui décideront du résultat. Dans les prochaines semaines, une audience doit décider si ces bulletins doivent être ouverts et pris en compte ou non. Il pourrait ensuite y avoir d’autres recours légaux.

Ce deuxième vote avait été ordonné par l’agence américaine en charge du droit du travail (NLRB), estimant qu’Amazon avait enfreint les regles lors de la première tentative l’année dernière à Bessemer.

Das Syndikat RWDSU greift die Gruppe der „Einschüchterungs- und Einschüchterungsversuche“ und die NLRB an, um weitere Einwände gegen Forderungen geltend zu machen.

Quoi qu’il arrival, Stuart Appelbaum, le président du RWDSU, s’est félicité que Bessemer ait lancé, l’année dernière, un “mouvement”, évoquant d’autres entrepôts d’Amazon dont celui de Staten Island, mais aussi Starbucks .

Les salariés de deux de ces cafés ont voté en décembre pour la création d’un syndicat, une première dans des établissements directement gérés par la chaîne aux Etats-Unis. Und die Angestellten von mehr als 150 Starbucks werden von der Organisation einer Prüfung gefordert.

Amazon, l’ein des Plus Gros Employeurs aux Etats-Unis et une multinationale ayant gagné plus de 30 Milliards de Dollars en 2021, a réussi jusqu’ici à repousser les tentatives des salariés souhaitant se regrouper dans le pays.

Mais les tentatives se multiplient. De l’autre côté de la rue de l’entrepôt JFK8, quelque 1.500 salariés du centre de tri appelé LDJ5 sont appelés à voter pour ou contre la creation d’un autre antenne de l’ALU du 25 au 29 avril.

– “Ils votent en démissionnant” –

A Bessemer comme à Staten Island, les salariés onté convoqués par lour hiérarchie à plusieurs réunions obligatoires à l’approche du scrutin pour lur presenter les inconvénients d’un convénients d’un convoqués.

Officiellement, l’entreprise dit qu’elle respektieren les droits de ses travailleurs à se syndiquer mais qu’elle préfère avoir une relation directe avec eux. Elle n’a pas réagi dans l’immédiat à une sollicitation de l’AFP.

“Il est temps pour Jeff Bezos de revenir sur terre et de s’occuper des problèmes bien réels auxquels ses Employés font face tous les jours dans ses entrepôts à travers le pays”, s’est exclamé Stuart Appelbaum lors d’une conférence de presse jeudi, faisant ainsi référence aux aventures spatiales du milliardaire qui a fondé Amazon.

Il a répété que le groupe de Seattle était prêt à utiliser ses „resources illimitées pour empêcher la création de syndicats à n’importe quel prix“.

En tout, pour ce deuxième scrutin par courrier, 2.284 Personen ont voté sur 6.153 éligibles, soit one partizipation moins élevée qu’il ya un an.

Mais „Amazon a un taux de renouvellement du personal de 150% par an“, ein Seelenverwandter von Stuart Appelbaum, zitiert von der New York Times.

“Des milliers de personnes qui travaillaient pour Amazon en janvier, et avaient le droit de voter, sont partis ou ont été renvoyés en mars”, at-il continué pour expliquer la faible Beteiligung. “Ils n’en peuvent plus de travailler dans des conditions Dangereuses. Des milliers de salariés d’Amazon votent en démissionnant.”


Source: Challenges en temps réel : accueil by www.challenges.fr.

*The article has been translated based on the content of Challenges en temps réel : accueil by www.challenges.fr. If there is any problem regarding the content, copyright, please leave a report below the article. We will try to process as quickly as possible to protect the rights of the author. Thank you very much!

*We just want readers to access information more quickly and easily with other multilingual content, instead of information only available in a certain language.

*We always respect the copyright of the content of the author and always include the original link of the source article.If the author disagrees, just leave the report below the article, the article will be edited or deleted at the request of the author. Thanks very much! Best regards!