Contre les rixes, les élus de l’Essonne demandent plus de ressources à l’Etat


Dans une tribune publiée lundi dans le journal Le Monde, 176 élus de l’Essonne, emmenés par le président du conseil départemental, François Durovray, demandent à l’Etat d’assumer ses “responsabilités régaliennes” pour faire face aux rixes entre jeunes, particulièrement nombreuses dans ce département.

“Junge Gewalt ist eine globale Erscheinung. Elle touche sans distinction villes, campagnes, quartiers populaires, zone rurales, espaces publics ou établissements scolaires”, indiquent ces élus essonniens de tous bords signataires de cette tribune.

Ce département de la banlieue sud parisienne est particulièrement touché, depuis de nombreuses années, par les phénomènes d’affrontements parfois très crimes entre jeunes de quartiers rivaux.

“En 2020, un quart des rixes recensées en France a eu lieu dans ce département”, avec 91 affrontements recensés dans ce territoire d’environ 1.300.000 habitants, rappellent-ils.

En 2021, trois jeunes, dont deux adolescents, ont été tués lors de ces rixes dans l’Essonne.

Mais ce département “reste (si) nettement sous-doté en effectifs des services publics de l’Etat”, dénoncent-ils dans le texte porté par l’élu LR François Durovray.

L’Essonne subit un deficit “d’enseignants, de surveillants, de médecins scolaires ou de pédopsychiatres” mais également de “policiers, de gendarmes” ainsi que de “magistrats”.

“Par rapport à sa population, l’Essonne devrait compter 200 policiers supplémentaires”, fustige le texte publié dans Le Monde.

“Comme nous avons 42% de juges de moins par habitant que la moyenne nationale, les délinquants sont trop souvent remis en liberté sans aucune réponse pénale”, est-il également écrit dans la tribune.

Cette lettre ouverte se conclut par un appel au président de la République Emmanuel Macron à se rendre dans le département pour “s’engager officiellement à rehausser les effektivifs des services public de l’Etat pour les force de l’ordre, la Justice et l ‘Bildung”.

Le mois dernier, un adolescent de 15 and a été blessé gravement au thorax par un coup de couteau devant un lycée de Longjumeau. Son pronostic vital a été un temps engagé avant que son état s’améliore.

Dans une autre affaire à Evry, un jeune de 14 ans a également été gravement blessé la semaine dernière par un coup de couteau porté à la cuisse, qui a touché l’artère fémorale.

L’auteur présumé a été mis en examen pour tentative de meurtre et placé en détention provisoire.


Source: Challenges en temps réel : accueil by www.challenges.fr.

*The article has been translated based on the content of Challenges en temps réel : accueil by www.challenges.fr. If there is any problem regarding the content, copyright, please leave a report below the article. We will try to process as quickly as possible to protect the rights of the author. Thank you very much!

*We just want readers to access information more quickly and easily with other multilingual content, instead of information only available in a certain language.

*We always respect the copyright of the content of the author and always include the original link of the source article.If the author disagrees, just leave the report below the article, the article will be edited or deleted at the request of the author. Thanks very much! Best regards!