Applis de santé mentale et vie privée ne font pas bon ménage


Über 32 Bewerbungen von Santé Mentale Passées in Revue von der Fondation Mozilla, pas moins de 28 ont reçu l’étiquette “confidentialité non incluse”. Un constat qui pose des questions sur la sécurité de ces espaces de décharge émotionnelle.

Lorsqu’il s’agit de proteger la vie privée et la sécurité de leurs utilisateurs, les applications de santé mentale et de seraient loin d’être irréprochables. C’est le triste constat fait par la Fondation Mozilla après avoir mené one bige étude sur 32 apps. Sur ces 32 Anwendungen erzählen von Talksapce, Better Help oder Calm, 28 ont reçu l’étiquette “confidentialité non incluse” et 25 ne respektaient tout simplement pas les conditions minimales de sécurité, notamment l’exigence de mots de passe robustes.

Alors que ces Applications traitent avec des sujets particulièrement lourds – dépression, anxiété, pensées suicidaires, violences domestiques ou problems du coportement alimentaires – elles partagent très régulièrement de multiples données, autorisent les mots de passe facile à déchiffrer et visent les faccateurs aves utilisateurs des pubs ciblees.

La Grande Majorité des Applications de Santé Mentale et de Prière sont exceptionnellement effrayantes“, erklärte Jen Caltrider, verantwortlich für den modernen Führer Mozilla, in einem Kommunique. “Ils suivent, partagent etexploent les pensées et les sentiments personals les plus intimes des utilisateurs, comme les humeurs, l’état mental et les données biométriques.”

Des centaines de millions de dollar sont investis dans ces Anwendungen malgré leurs défauts“, indique Misha Rykov, co-auteur de ce guide, qui sorryte que ces plateformes soient en fait “un loup déguisé en agneau“.

Les adolescents particulièrement vulnérables

Selon le guide, les parent dont les enfants et les adolescents utilisent ces apps devraient être particulièrement attentifs à la façon dont leurs données sont gérées. En effet, ces applications ciblent souvent des jeunes, dont des adolescents, des tranches d’âge qui souffrent particulièrement de problèmes de santé mentale.

La Pandemie de Covid-19 a également facilité le recours aux applications de santé mentale, en raison de délais de plus en plus rallongé. Si elles ont cherché à combler ce vide et occuper le créneau, les apps ne seraient finalement pas la meilleure alternative malheureusement moins fiable que le recours à de réels professionnels de santé.

Quellen :

  • Apps für psychische GesundheitMozilla,
  • Top-Apps für psychische Gesundheit und Gebet scheitern spektakulär an Datenschutz, Sicherheit, Mozilla, 2. Mai 2022

Lire aussi :

Widget wird geladen

Widget wird geladen

Inscrivez-vous à la Newsletter de Top Santé pour recevoir gratuitement les dernières actualités


Source: Topsante.com by www.topsante.com.

*The article has been translated based on the content of Topsante.com by www.topsante.com. If there is any problem regarding the content, copyright, please leave a report below the article. We will try to process as quickly as possible to protect the rights of the author. Thank you very much!

*We just want readers to access information more quickly and easily with other multilingual content, instead of information only available in a certain language.

*We always respect the copyright of the content of the author and always include the original link of the source article.If the author disagrees, just leave the report below the article, the article will be edited or deleted at the request of the author. Thanks very much! Best regards!