Afghanistan: les présentatrices télé se couvrent finalement le visage à l’antenne


Les présentatrices des principales chaînes de télévision afghanes sont passées à l’antenne dimanche en se couvrant le visage, un jour après avoir défié l’ordre des talibans de dissimuler leur apparence et ainsi se soumettre à la vision austère de l’islam du groupe.

Depuis leur retour au pouvoir l’année dernière, les talibans ont auferlegt eine Reihe von Beschränkungen innerhalb der zivilen Gesellschaft, dont une grande partie visent à limiter les droits des femmes.

Au debut du mois, le chef suprême des talibans a émis un ordre selon lequel les femmes devaient se couvrir entièrement en public, y umfasst le visage, idéalement avec la burka traditionnelle.

Auparavant, un foulard couvrant les cheveux suffisait.

Le redouté ministère afghan de la Promotion de la vertu et de la prevention du vice avait ordonné aux présentatrices de télévision de s’y konformer d’ici samedi.

Mais les journalistes femmes ont choisi de ne pass se plier à cet ordre samedi, en passant à l’antenne en direct sans dissimuler leur visage.

Avant de faire Kehrtwendung. Dimanche, celles-ci portaient le voile intégal, ne laissant apparaître que leurs yeux et leur front, für die Präsentation der Journaux auf den Ketten von TOLOnews, Ariana Television, Shamshad TV und 1TV.

“Nous avons résisté et étions contre le port” du voile integral, a versichert à l’AFP Sonia Niazi une presentatrice de TOLOnews.

“Mais TOLOnews a subi des pressions, (les talibans) ont dit que toute présentatrice qui apparaissait à l’écran sans se couvrir le visage devait se voirconfer un autre travail”, at-elle relaté.

Mohammad Sadeq Akif Mohajir, Porte-parole du ministère de la Promotion de la vertu et de la Prévention du vice, a declaré que les authorités n’avaient pas l’intention de forcer les présentatrices à quitter leur emploi.

“Nous sommes heureux que les chaînes aient correctement exercé leur responsabilité”, at-il commenté à l’AFP.

Les talibans ont ordonné que les femmes travaillant au sein du gouvernement soient licenciées si elles ne respektent pas le nouveau code vestimentaire.

Les emploés de sexe masculin risquent également d’être suspendus si leurs épouses ou leurs filles ne s’y konform pas.


Source: Challenges en temps réel : accueil by www.challenges.fr.

*The article has been translated based on the content of Challenges en temps réel : accueil by www.challenges.fr. If there is any problem regarding the content, copyright, please leave a report below the article. We will try to process as quickly as possible to protect the rights of the author. Thank you very much!

*We just want readers to access information more quickly and easily with other multilingual content, instead of information only available in a certain language.

*We always respect the copyright of the content of the author and always include the original link of the source article.If the author disagrees, just leave the report below the article, the article will be edited or deleted at the request of the author. Thanks very much! Best regards!